samedi 25 juillet 2015

Un souffle / de la langue

je suis un souffle
de la langue la soeur jumelle d’un vieux manuscrit
la boue est un malentendu où chante les grenouilles
la chanterelle un arbre mort
dans l’oreille blanche du temps tu cueilles des bois maigres
pour nourrir les chevaux

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil