jeudi 3 juin 2010

Le givre gris de la nuit



Le givre gris
techniques très mixtes sur toile
2010

trister
à coeur perdu
en embrassant le vide

un reste de temps entre les mains
dérive
dans le givre gris de la nuit

piégé dans un miroir
l'oeil
se replie dans la mémoire

demain les lèvres noires

3 commentaires:

Blogger chanel a dit...

et le vide ne fera même pas de bruit...

3 juin 2010 à 13 h 39  
Anonymous Anonyme a dit...

embrasser le vide est ma spécialité.
pour bien la réussir, il faut bel et bien un coeur perdu mais aussi les bras grands ouverts de colin-maillard

3 juin 2010 à 16 h 02  
Anonymous Anonyme a dit...

demain et pas de fleur

4 juin 2010 à 20 h 28  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil