jeudi 4 novembre 2010

Semeur d'ailes


Gris urbain
Techniques mixtes sur toile
2010

-(chasser le naturel !!!)

*

je penche vers le gris
je fouille le noir
je bois les ombres

pour m'accrocher à la lumière

*
j'avance dans le doute
le silence
les signes inconnus
les mots perdus

quand je me tais je parle mieux

*
avec les mains
je brûle les noeuds
je dessine la terre
j'ouvre les portes du temps

je sème des ailes pour que les âmes volent

je crée le pays intérieur


____

5/6/7 novembre: Présence d'écrivain à Joliette avec le collectif Les Donneurs

Tout ce qui n'est pas donné est perdu..L'écriture publique depuis 2001

Les Donneurs sont des écrivains chevronnés qui, au-delà de donner de leur temps, offrent leur présence aux gens dans la rédaction de n’importe quel type de texte dans des Foyers d’écriture publique mis sur pied par le Collectif d’Écrivains de Lanaudière
Non seulement plus de personnes sont-elles en contact étroit avec l’écriture, non seulement le milieu des affaires et le milieu culturel trouvent-ils une voie de collaboration exceptionnelle, mais par-dessus tout, la relation entre l’écrivain et le lecteur peut se déployer réellement, dans les efforts qu’ils mettent tous deux à trouver une rime adéquate, un adjectif porteur, un début de nouvelle qui sera terminée à la maison, ou une formulation appropriée pour ce mot d’amour qu’on veut écrire depuis si longtemps.

Les Donneurs, c'est aussi la fête de l'écriture et de l'entraide : une dimension pour une fois festive à une activité le plus souvent solitaire.

4 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

rien à dire ou rajouter
j'arpente mon désert

4 novembre 2010 à 13 h 51  
Blogger Kelly M. a dit...

quand je me tais je parle mieux . . .

c'est vrai, n'est-ce pas?

4 novembre 2010 à 16 h 37  
Anonymous Anonyme a dit...

oui les portes du temps semblent ouvertes et il y a ce courant d'air...;-)

6 novembre 2010 à 16 h 03  
Anonymous Anonyme a dit...

voilà aussi un étrange tableau...à mesure des jours qui passent il me semble naître à quelques couleurs. ainsi je découvre maintenant du bleu, des touches bleu céleste.

7 novembre 2010 à 10 h 12  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil