mercredi 22 août 2012

Poème de foin de mer




Encres amères le long d'une plage de bois / comme un couteau d'ombre / perdu / au bout de la langue de l'aile de la mer

Encres amères
Encre et graphite
22 août 2012

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

et pourtant l'ombre me semble si douce...


encre à la dynamite

22 août 2012 à 11 h 26  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil