vendredi 11 janvier 2013

De la beauté de l'inutile


De la beauté de l'inutile
Les inutilités nécessaires / 4
Restes d'atelier, 39 x 17 cm
Janvier 2013

épiphanie des gestes brisés d'étoiles décomposées (comme une écharpe de chagrins oubliée au fond de l'oeil) objets de cendres aux mains trouées repêchés sous le collier précis du fleuve (cheval blessé fixé sur la poitrine blessée d'un sablier d'eau douce)

2 commentaires:

Blogger mariajuliagonzalez a dit...

la belleza de tus gestos rotos en polvos de cenizas de los ríos de tinta olvidados sobre la dulce arena de papel

11 janvier 2013 à 23 h 33  
Blogger Sue a dit...

I like this. I love monotone and I love collage. Bravo !

12 janvier 2013 à 15 h 17  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil