mardi 30 avril 2013

Schubert / Janowitz / Gage





Encore un autre atelier que je ferme aujourd'hui. Deux dernières oeuvres avant de démonter la dernière table. Deux encres, presque à l'aveugle, en écoutant des lieder de Schubert, et la voix de la soprano Gundula Janowitz avec Irwin Gage au piano sur un vieux cd Deustche Grammophon.

Schubert/ Janowitz / Gage
Encre
30 avril 2013

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

il y a des mots qui sont impossibles à entendre...fermer.. n'est pas du vocabulaire de gens comme vous, du moins je l'espérais

30 avril 2013 à 15 h 12  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil