mardi 25 février 2014

Poème de ruelles grises / 2


Poème de ruelles grises /2
Techniques mixtes sur masonite
46 x 61
2014

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

fragiles coquelicots de l'ombre, on les cueille et ils se mettraient saigner..

25 février 2014 à 14 h 45  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil