mercredi 26 août 2009

Le poète fou


Pour Réjean Thomas

Entre l'oeil
Et la main
Les images vacillent

Sous une robe d'août
Il pleut des oiseaux
Et la mort dégoutte
Comme un arbre rouge

Au loin une île se plaint
Dès que l'âme hésite
La lune est le pays
Où s'arrête un visage

Un poète fou
Vient de quitter la terre

L'art étonné entre par la porte d'en arrière
Il arrive déjà de demain

2 commentaires:

Anonymous lifo a dit...

Et la poésie vie... être fou à hurler nuit et jour...

27 août 2009 à 06 h 00  
Anonymous Anonyme a dit...

Était-il fou? Était-il sage?

22 octobre 2009 à 08 h 48  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil