samedi 28 novembre 2009

Le vent m'emporte

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte.
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
Rutebeuf/ Ferré



et je sens sur mon épaule un vent de nuit
mes mains renversées ne versent que le vide
Jacques Brault

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil