mercredi 8 septembre 2010

Ophélie


Ophélie
techniques mixtes sur bois et carton
31 x 22, 2010

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

qu'importe l'eau, la pluie, et tous les rivières besaces si en coule cette encre, ce noir qui scintille.

8 septembre 2010 à 15 h 24  
Anonymous Anonyme a dit...

le fleuve monte aux palissades et lève la révolte des mélancolies

8 septembre 2010 à 15 h 28  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil