jeudi 17 février 2011

Le coeur rouille

au fond d'un tiroir
le coeur chiffonné

une forêt rouille
mise en conserve

comme un cheval abandonné
dans une poubelle

dans sa cage vide
la nuit arrive
de l'autre noir

des traces de pas dans la Voie lactée

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

...les traces des "semelles de vent", noir cirage sur un chemin de ciel

pickels de forêt sur l'étagère des conserves


toile aubier de coeur, belle.

17 février 2011 à 12 h 07  
Anonymous Anonyme a dit...

mais voici la constellation du Centaure, libre par de là la nuit et la mort

17 février 2011 à 13 h 32  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil