mercredi 27 juillet 2011

Je ne garde au fond de ma main que le geste du gris

De l’ocre
Du sépia
D’un broux de noix
D’un brun antilope

Je change le noir en lune

Le noir en racines
Le noir en avoine
Le noir en nid

De la rose triste
Je ne garde que la terre de la terre

Le reste n’est que de la couleur

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil