mercredi 20 juillet 2011

Le chant gris/2



Le chant gris /2
Mixtes sur toile
31 x 31, 2011

les jours égratignés

les talons des iris de trottoirs lèchent la ville

des graffiti sommeillent
sur le torse des murs aveugles

dans le silence de l'âme
le vol d'un colibri gris

sur le toit de la lune
un mendiant valse à reculons

amers
les poissons de la nuit brûlent à l'infini

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

Une aile colibri effleure la lune
Se gorge de lumière
Ensable les plaies lénifiées

Les graffitis s'éveillent
Cantatent les trouées de gris
Émaillent d'arcs de cercle
L'endos du silence

F

20 juillet 2011 à 16 h 28  
Anonymous Anonyme a dit...

la danse qui mendie... ce doit être comme les murs qui crissent sous les serres du tempo :...un appeau muet ou un silence-faux

21 juillet 2011 à 04 h 35  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil