jeudi 25 août 2011

Les Illisibles 0540



Les Illisibles 0540
Encres sur papier Bristol
2011

3 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

Sous les totems de bois
Dans les vents secrets du miroir ridé
L’heure murmure le chant d’hier

Le corps est un paysage momentané
Un poème vertical

F

25 août 2011 à 11 h 03  
Anonymous Anonyme a dit...

trop illisible pour inventer une maille

25 août 2011 à 13 h 42  
Anonymous Sue a dit...

Belle composition,un petit chef d'oeuvre...

25 août 2011 à 14 h 22  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil