dimanche 4 septembre 2011

Abatis



Abatis
Acrylique et encre
sur papier fait main
1991

des arbres endormis
dans les bras de la nuit


*

Mon humanité, c’est de sentir que nous sommes les voix d’une même misère
Jorge Luis Borges


1 commentaires:

Blogger mariajuliagonzalez a dit...

la historia de una eternidad siempre presente con las miserias similares, los gozos similares, los amores similares, los desamores similares,las esperanzas similares, las desesperanzas similares y las variaciones dentro de lo mismo siempre presenes....que nos lo hacen sentir unico e irrepetible

4 septembre 2011 à 23 h 48  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil