dimanche 25 avril 2010

Crue de terre


Terres vagues
2010

j'égrène des plumes d'encrier
comme un chant de bouche

éclats de sève

le cri sorcier des âmes
chevauche la lumière

tout se joue sur le coeur

2 commentaires:

Blogger chanel a dit...

caverne habitée de molasses
de moraines
de glèbe coulante

pour le sculpteur de rivière

25 avril 2010 à 14 h 42  
Anonymous Anonyme a dit...

et puis des épigrammes de roseaux
sur la frise des citernes

la main tague à déchirer les murs

25 avril 2010 à 14 h 53  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil