samedi 1 mai 2010

Le chant du vide


Le chant du vide
2005

je me souviens d'un chemin
les lignes dans la main de ton âme

et ta première bouche
bouture

à même la peau d'un volcan
"érigé sur le léger du monde"

je me souviens
de la dernière éternité

entre le chant du vide
et la fontaine aveugle du temps

juste avant de jeter les dés
je me souviens du galop du soleil

et d'une lune liquide

3 commentaires:

Blogger chanel a dit...

vous aussi... l'ailleurs a pris cage dans votre souffle?
vous aussi...le temps a cerclé votre doigt d'éternité?

et ce bizarre ruisseau qui coule vers le haut.

1 mai 2010 à 14 h 17  
Anonymous Anonyme a dit...

le vide est parfait
unique espace de surgissement

face à lui monte la profondeur du chant
et cet exploit de falaise du funambule noir

1 mai 2010 à 14 h 21  
Blogger chanel a dit...

peut-être coule-t-il vers "là-haut" ce qui serait bien aussi

1 mai 2010 à 15 h 12  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil