dimanche 6 juin 2010

Le pays traversé


Encre sur carton
2009

le pays traversé des images et des mots

dompteur d'éternité sur ta bouche
parfois loin
bien loin
de la pierre
et des oiseaux crus

cueillette de lettres éphémères
sur les couteaux de ta robe troublante

serpent de chagrin inachevé
sur la pointe neuve de la lune

éternel
violon crève-coeur
d'une dernière saison de fraises

le temps comme une histoire
de plumes et de pinceaux
mal nourris de solitude

un manteau de lait d'hiver imprévu

coupable de poésie

j'avoue

coupable de haute prière sur tes lèvres

toutes tes lèvres

nocturnes

touchées

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

le poète a tous les droits sur la mort
c'est une femme qui enfante des prières habitée de lance et de mots

6 juin 2010 à 12 h 30  
Anonymous Anonyme a dit...

Les 3 derniers posts (oeuvres) du blog sont particulièrement à mon goût.


Edith

7 juin 2010 à 07 h 01  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil