lundi 19 juillet 2010

Une toile blanche



une toile
blanche
jusqu'au milieu du fleuve

une lettre déracinée
à vol de doigts

le lait d'une jupe
déserte

l'oeil rouge de tes lèvres fermées

_____

Où va l'âme de l'âme ?

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

peut-être ainsi tue, l'âme va au rebus des abandons...

19 juillet 2010 à 21 h 29  
Blogger ArtPropelled a dit...

I missed a few days and have enjoyed catching up.

25 juillet 2010 à 15 h 45  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil