lundi 16 août 2010

Un matin d'écorces




Un lit couleur de terre
où flotte un lent silence
gris

l'escalier des eaux défendus

un matin d'écorces de pierre
les arbres sur la pointe des pieds

l'air est mauve comme un parfum

5 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

un radeau où faire son lit
un silence qui finirait de s'échouer
le long des rivières
et puis, flottant sur le mauve des coeurs de pierres,tous ces arbres accrochés à leurs ciels...

16 août 2010 à 16 h 54  
Anonymous Anonyme a dit...

à quoi cela rime-t-il de mettre des mots... il y a de la beauté qui ne demande aucune parole ni aucun écho

16 août 2010 à 16 h 59  
Blogger ArtPropelled a dit...

Very nice!

16 août 2010 à 17 h 07  
Anonymous Anonyme a dit...

C'est pas trop laid.

;o)


Edith

16 août 2010 à 17 h 57  
Anonymous Anonyme a dit...

un pilier de bois avec son chapiteau sculpté de sève et de branches retenant un ciel prêt à tomber ...Atlas des forêts quand tout s'écroule

16 août 2010 à 23 h 21  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil