samedi 25 septembre 2010

Comme un cheval orange


Ocre de chair II
2010

Départ pour Trois Rivières

____


Tu as la bouche ronde
des lilas égarés sur les rives d'une main

la fumée d'une étoile entre les dents
l'oeuf d'un violon s'envole

sur une toile
il pleut des bateaux de lèvres

comme un cheval orange
couché
dans un tiroir secret
le fleuve miaule

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

voici l'eau dont on a soif le courant bleu qui froisserait le parfum de l'amour

entre des doigts d'orange se coulent les univers la pluie d'un fleuve et les os de rivières

magnifique votre poème...

25 septembre 2010 à 20 h 30  
Anonymous Anonyme a dit...

Trois Rivières, ça débarque!!

26 septembre 2010 à 06 h 59  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil