dimanche 14 novembre 2010

2


2
Techniques mixtes sur papier
(work in progress)

sur le bord du gris
entre le temps passé

et le temps neuf
(d'une autre vie encore à venir)

dépasser les yeux nécessaires des jours
sur tant de sentiers solitaires

dire la fluidité de la terre

le ciel debout comme une falaise

j'écoute chanter la caresse du gris

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

j'aime ce titre étrange posé comme
l'endroit et l'envers des corps

oeuvre comme un ticket poinçonné, le laisser-passer sur le quai d'un nouveau voyage

14 novembre 2010 à 14 h 42  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil