mercredi 1 décembre 2010

Le presque coeur



Québec sur premier décembre

___

Dans quel état êtes-vous ?
Dans l'État du Québec.
Un état lamentable.
Gilbert Langevin
____

le presque coeur
où tu passes
et moi l'âme en chute libre

armes à fous

_____

il pleut, il gris, il grésille et la neige en silence se meurt

____

"hace tiempo que dejamos la tierra...
arribaremos esta noche
a la capital de la luna"

à la vue de la mort à travers les fenêtres
les oiseaux d'éternité mûrissent

assis sur un banc de neige aux quatre coins de la lune
le temps clandestin
les yeux cernés
joue à l'heure désarmée

celle sur le bord de tes lèvres

ici il fait un temps d'encre noire
et d'écorce muette

le givre dévore les pétales des arbres
le bleu derrière le ciel tourne en rond

(ma pauvre poésie mes pauvres images
c'est tout ce que j'ai à offrir quand la terre brûle)

_

Je suis un poète de ruelles
avec mes mots de croûtes sèches
mes mots usés
troués
redits
répétés
mes mots de sacs verts
mal peignés
crus
mal cuits
recyclés
compostés
mal léchés

je flotte à la dérive sur la vie

pourtant mes mots parfois habillent la nuit

pour cette lèvre qui ressemble à tes seins

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

on aimerait tant cependant avoir une âme parachute
qui ferait son plein de cœur, son plein de vent
qui posterait son souffle bien au-delà du froid
qui posterait son vol au centre de l'au-delà
et qui saurait et qui saurait et qui saurait

1 décembre 2010 à 15 h 09  
Anonymous Anonyme a dit...

puis-je ajouter ma danse à votre pluie?

1 décembre 2010 à 22 h 36  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil