dimanche 30 décembre 2012

Les inutilités nécessaires 2 / Restes d'atelier


Les inutilités nécessaires / 2
Restes d'atelier, 33 x 19 cm
Décembre 2012

Si  on parle de l'art comme d'une denrée semblable aux autres, soumises aux lois du marché, il est normal de croire que l'art se meurt et c'est même bien ainsi. On ne parle ici que de la marchandisation et de l'argent de l'art.
*
Ni l'art, ni l'humain ne sont des marchandises et c'est ainsi que l'art chaque jour ressuscite.
*
"L'au-delà, tout l'au-delà est dans cette vie."
André Breton
*
Avec l'utilisation de plus en plus grande des téléphones en espaces publics on se rend compte rapidement que là comme ailleurs ceux qui n'ont rien à dire parlent le plus.

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

là, comme ailleurs...
le silence s'impose

30 décembre 2012 à 14 h 01  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil