samedi 11 août 2007

L'aile de mer


Tout serait art. Pourtant en confinant l'art à un public extrême son vaste champ se rétrécit en peau de chagrin. Son public aussi.
*
Le travail d'un artiste ne saurait être réduit à un simple discours sur une oeuvre.
*
J'ouvre des fenêtres différentes sur le monde. Je travaille dans l'irréalité. Où rien ne représente rien et, que rien n'explique.
*
En fait pour apprécier l'art contemporain. Il faut au départ ne rien en attendre.

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil