samedi 21 juillet 2007

La vie prévisible


Pourquoi cette marche
Si prévisible
À travers la main froide de la terre
À patauger
Dans le bruit des heures qui tombent
J'avais pourtant rêvé d'autre chose



0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil