vendredi 29 août 2008

Là où le temps commence


À l'embouchure d'un jour de petite taille
Dans l'ombre de la nostalgie
Des hélices de poissons jettent l'ancre

Au bord du fleuve qui aboie
La voilure des astres se gonfle

Tel un drap de vent sur ta peau

Le chant mûr
D'une lèvre majeure
Griffe l'horloge

Là où le temps commence

______

1 commentaires:

Blogger ArtPropelled a dit...

Beautiful work! I am so enjoying browsing through your blog and I wish I had found you before doing my last post, Shades of Grey.

15 novembre 2009 à 01 h 27  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil