mardi 12 janvier 2010

Les hiboux liquides


Avec ta main sur la mer
qui détache les îles

avec la lune bleue
drapée de chiens qui fuient

et l'impatience des arbres qui craquent dans la nuit

avec les vents messagers
des étoiles flottantes

avec ta peau de poudrerie
et tes hiboux liquides

rien ne dort

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil