mercredi 21 juillet 2010

Hôtel du silence




Un chaos insoumis II
Techniques mixtes sur toile
20 x 24, 2010



sur la barque grisonnante
de la ville
en dérive
la terre blanchie

la poussière de chaque minute
s'émiette
tombe

échos des bêtes
de ciment
cachées
sous les trottoirs

pour nourrir la faim insatiable du temps

si seulement
une branche d'eau
détachait une nuit
les fils tapageurs des dessous de la rue

tes cheveux qui tombent pour la première fois

Grand hôtel du silence

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

face à la chaux et ces poussières, ces oratoires de silence...avoir l'impression d'être un voyeur au trou de la serrure. Qu'est-ce que je fais là...?

21 juillet 2010 à 12 h 56  
Blogger SOEWNEARTH a dit...

I really wish I could undersatnd what you say but I so love the art.

21 juillet 2010 à 18 h 43  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil