mercredi 29 septembre 2010

Comme un grand fleuve perdu dans la nuit



La terre qui s'écoule
Huile et techniques mixtes sur toile
20 x 24, 2010

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

cette terre dont nous sommes faits, éparpillée comme des remous de nuit

29 septembre 2010 à 13 h 45  
Anonymous Anonyme a dit...

deux oeuvres limpides posées sur l'opacité de comprendre

29 septembre 2010 à 13 h 47  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil