dimanche 24 octobre 2010

Le ciel est rempli de chevaux



Le ciel est rempli de chevaux
Encre, 2010

le ciel est rempli de chevaux
qui parlent d'éphémère

le fleuve soulève un pays
jusqu'à tes épaules d'eau

je trace des signes dans l'ombre de ma main
des coulures d'encre noire
aux branches des navires

sur ta poitrine
les oeufs du silence
remontent le temps

je sème les oiseaux
qui sortent de ta bouche

j'habite sous la neige
dans l'épi de ton cri

*
le corps est un miroir ridé
le chant du chiendent

sous les reins de la terre

1 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

Pégase se souvient
n'être ni de la Terre ni du Ciel
mais les deux, mais les deux ...

comme le sont les artistes quand ils ébrouent les airs des galops de poussière

24 octobre 2010 à 11 h 35  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil