vendredi 22 octobre 2010

Les arbres défeuillés




Valse triste
Techniques mixtes sur toile

une valse triste
j‘écris gris

les arbres défeuillés
des signes de fin d’oiseaux dans le ciel

le corps comme un novembre aveugle
le cou cassé des heures
passées

je marche à pas de neige
un secret de chair gelé

j’imagine ton aube

dans chaque couleur
le collier précis de ton cœur

murmures de soleil

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

l'aube est le premier pas de la valse

le gris une couleur comme une autre

le murmure un novembre de cris

novembre saison de soleil

22 octobre 2010 à 12 h 48  
Anonymous Anonyme a dit...

se dépouiller feuille à feuille pour laisser émerger le coeur de soi...novembre saison de feu

22 octobre 2010 à 15 h 15  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil