samedi 16 octobre 2010

Paysage sans mots



Tous les gris nus
Huile et techniques mixtes sur toile
41 x 61, 2010

tous les gris nus
des chevaux noirs au creux du cou

toutes les branches
des vagues sans amarres

la léchée du vent
dans les couloirs de la mémoire
de la nuit

la peau bleue du coeur
chair de lumière

où je bois
des nids de neige

à genoux
sur tes reins

parmi toutes les lèvres de l'hiver

2 commentaires:

Anonymous Anonyme a dit...

"être parmi..." comme une main de terre une main d'eau allongées avec la neige

16 octobre 2010 à 16 h 44  
Anonymous Anonyme a dit...

strates du pays où seule la noirceur sculpte le regard, cette touche de désespoir pour le relief de vivre

16 octobre 2010 à 17 h 20  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil