lundi 20 avril 2009

Les hiéroglyphes du printemps

Par le geste de l'oeil
Trouver l'ouverture

La mémoire de l'acte premier

La différence des âmes

*


Des oies pleins la bouche du fleuve
À grands cris d'oeufs à venir

Des ailes à portée de mémoire
Le temps en aboiement

Le ciel bleu
Allongé dans la main

Le printemps
Avance

Comme un matin de femme

Ronde
La lune
Tourne

2 commentaires:

Blogger cibersan a dit...

esta chevere el blog...segui posteando...felicidades!

ahi te dejo para que lo cheques:

www.tumentepoderosa.blogspot.com

fer

20 avril 2009 à 15 h 46  
Anonymous Anonyme a dit...

Je ne sais pas comment elle rend en galerie, mais ici, sur l'écran, l'oeuvre me touche beaucoup.

Une p'tite visite s'impose.

(La masse blanche me rappelle un peu le geste qu'on retrouve dans la Femme rouge -- qui a trouvé preneur à New York, si je me rappelle bien.)

;o)

Edith

30 avril 2009 à 08 h 55  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil