mardi 23 février 2010

Toute la mer te regarde



Petit cheval sans papier
2000


j'écris des images

_______


la couleur de la vie qui aboie
comme un mur de ferraille

j'entends tes empreintes dans le noir
les mondes qui errent
sur les plumes de tes seins
pansent la plainte des masques

les statues s'enracinent
l'encre longuement s'abreuve à la forme du corps

toute la mer te regarde

_______


l'eau douce de ta peau
petit papier
de lèvres

j'entends couler le rouge

_____

le soleil a la tête dans l'eau
l'hiver s'appuie contre un arbre
le ciel est sans visage

tu portes ma vieille chemise noire

en guise de printemps

les herbes de ta peau

_____

j'écris des images

pour libérer les chevaux sans papiers
couchés dans des tiroirs
tels des cris de plâtre

2 commentaires:

Blogger chanel a dit...

écrire du silence...


grenier de silence
poussant dru
chiendent
lichen de gerçure
dans un labyrinthe

perdue
la paume du buis
me frôle
substrat de crainte défunte
ou de désir neuf

couveuse de salive
de l'encre de contraste
d'un distillat de sein
abreuvant des corbeaux

dans la serre des lucioles
culture hors sol
j'égrène le collier de mots

23 février 2010 à 13 h 00  
Anonymous annaj a dit...

...chanel-annaj
annacolette et laquelle encore;-)))

23 février 2010 à 14 h 31  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil