lundi 22 mars 2010

Territoire de la poésie



Territoire de la poésie
Collage et techniques mixtes sur toile
20 x 24, 22 mars 2010

les arbres de mer viennent des femmes

dans des barques de nuit
comme des oiseaux de mousse
en robes de brouillard

elles posent des branches bleues
aux mâts des lits de sable

des bracelets de verre
aux ombres des serpents
cachées sous les pendules

les plumes des navires
errent à jamais
comme des baisers
perdus

miroirs en fleur
pareils
à un oubli

de l'autre côté de l'eau

3 commentaires:

Blogger Le Seuil a dit...

poésie de vers qui groundent les longues furtives secondes…
BEAU-BON-GRAND-DOUX-ROND silence des mots de Lalonde.


Et dans cette toile, territoire nouveau à découvrir, le monde.

22 mars 2010 à 17 h 21  
Anonymous Anonyme a dit...

imagine cet instant où pousseront têtes dans les vases et racines au ciel, des filles et des madones roses

tu verseras, poète, une terre fertile en arrosoir sur leurs longs cheveux
tout un ciel
de la tourbe de tempête
de l'écope des vents solaires

alors un serpent n'y pourra rien à maudire le monde

elles sont la nuit la lune le cul de sac des étoiles
tu es clairvoyant
un soleil coup de feu
avec cette odeur d'orange fusillant l'horizon

22 mars 2010 à 17 h 42  
Blogger ArtPropelled a dit...

Wonderful!

23 mars 2010 à 13 h 24  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil