dimanche 16 mai 2010

Les mots navigateurs



à l'heure ou le boulanger se lève
tu caches un trésor liquide
sous l'aile d'un miroir

une parcelle de lèvre nue
au fond de la main
tu disperses l'obscur

tu ouvres le ciel à la recherche d'un nid
tu accouples les mots navigateurs

sur la pointe des pieds
l'éternité prend le large au volant d'un baiser

0 commentaires:

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil