mercredi 24 février 2010

Ce presque rouge du désir




Ce presque rouge du désir
Encre sur papier
2006



au volant de mes mots
mes pas ont pris large la nuit

à moi
la dentelle des oeufs de loup
les banquises au long cou
les nids de lumière à l'endroit du coeur
les charbons déshabillés

à moi
les algues à quatre mains
les lingeries de verre
le sépia des seiches en chemise d'été
les seins de tes fenêtres

à moi
les cils des bijoux
les clefs des fougères rouges
les gestes dans tes veines

le fleuve qui s'écrit

2 commentaires:

Anonymous annaj a dit...

et tant de pierres dans le mitan de l'eau
galets d'offrande à l'urne des genoux
micas de pupilles
brisures d'ongles
chutes arquées vers des ciels nus

vermeil de l'éclat de tes dents juste après le désir

tant
que j'ai ouvert mes yeux dans le fond des rivières
pour qu'ils boivent leur tasse de lumière

24 février 2010 à 13 h 14  
Blogger chanel a dit...

peut-on savoir si les textes ont été écrits en même temps que l'œuvre mise en image?

24 février 2010 à 13 h 24  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil