jeudi 10 juin 2010

L'écrit gris


Techniques mixtes sur bois

terre vieille
d'éraflures
et de noeuds

cicatrices
des mots

dans l'écrit gris
qui brûle
à même son cri

inapaisable

langue
d'oeuf
noire
à l'envers
du poème
___

Au passage du temps
nous ne sommes
que des vertiges

passants

déhiscents

____

sur la rive d'un arbre
les lèvres de la nuit
s'ovalent
___

remonter
l'autre bleu
du silence

l'écorce nue
des oiseaux
de la vie

1 commentaires:

Blogger ArtPropelled a dit...

Great work!

11 juin 2010 à 15 h 12  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil