jeudi 28 janvier 2010

Les oiseaux échoués



Les radeaux de papier
qui passent dans le ciel
recueillent les oiseaux échoués

La salive du temps s'accroche
aux algues des arbres

Une fenêtre d'eau ensemence le gris

À pas de loup les rêves boivent l'horloge


Une lune pêche des îles miroirs

1 commentaires:

Anonymous annaj a dit...

il vogue
se noie
entre voyelles
entre consonnes

passés les envols
posées les icônes

un oiseau bat entre les lèvres
et l'oiseleur pêche le ciel

28 janvier 2010 à 12 h 18  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil