vendredi 22 janvier 2010

Les épaves grises


Les oiseaux qui n'existaient que par toi s'ennuieront
sans leurs ailes autour de ta taille
à quoi peut bien servir le ciel

Le temps se brise
et sur ma grande terre d'amour brûlé
il ne repoussera rien

Rien

Que des épaves grises et des baisers de bois

Gabriel Lalonde in Lettres à la mort
Loup de Gouttière, 1995.



________

1 commentaires:

Anonymous annaj a dit...

voler ne sert à rien

mais le vol

mon tour ne sert à rien
mais l'ellipse

brûler ne sert à rien
et puis cet amour

feu sur mon eau vive

22 janvier 2010 à 13 h 07  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil