mercredi 20 janvier 2010

Aux écoutes des nids


J'écoute battre l'horizon

sous l'aile d'un silence gris mauve
quelqu'un grignote le pain du ciel

Je marche hors du je vers l'ouvert

sur la passerelle des jours
j'avance aux écoutes des nids.

Les yeux clos à la façon des racines

*
Les textes sont d'aujourd'hui. L'oeuvre de demain !!!



3 commentaires:

Anonymous annaj a dit...

et voici toutes fenêtres cousues
tes éclats d'encre sur mon cœur volet
ces ailes noires d'un jus
et l'épaisseur de la glu

que c'est lourd à porter l'envol

ma transparence de sable me porte jusqu'à l'horizon
pas plus
et toi tu es déjà dans mon dos

(écrit ce matin ...n'y a-t-il pas comme un écho par dessus l'océan...)

20 janvier 2010 à 15 h 03  
Anonymous annaj a dit...

se torsent les paupières

-ne plus regarder qu'une nuit bavarde-

à l'essorage des vieilles larmes

dans mon regard ridé toujours l'œuf d'un nouvel étonnement

(texte frais du jour pour un oiseau de demain..;-))

20 janvier 2010 à 15 h 23  
Blogger ArtPropelled a dit...

Aah, very nice!

21 janvier 2010 à 13 h 31  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil