mardi 2 mars 2010

La chanson triste



Le doux désespoir
Techniques mixtes sur toile
2004

La chanson triste

à trop aimer les jours s'entassent
les années passent,passent,passent
à trop amour les coeurs se lassent
les amours cassent,cassent,cassent

sur ma bouche déshabillée
tu marches comme un miroir
de grappes d'eau,en grappes d'eau
nos répétons la même histoire

à trop aimer les jours s'entassent
les années passent,passent,passent
à trop amour les coeurs se lassent
les amours cassent,cassent, cassent

finies les banquises au long cou
finies les algues à quatre mains
le fleuve charrie des naufragés
épaves grises, chevreuils blessés

à trop aimer les jours s'entassent
les années passent, passent,passent
à trop amour les coeurs se lassent
les amours cassent, cassent, cassent

à regarder brûler les nuits
la vie n'est plus qu'un mur griffé
passages d'oiseaux échoués
crieurs d'âme, bouches esseulées

à trop aimer les jours s'entassent
les années passent,passent,passent
à trop amour les coeurs se lassent
les amours cassent,cassent,cassent

1 commentaires:

Anonymous annaj a dit...

parfois crier
de cette façon muette...
chasser en soi toutes les pousses, tous les tumulus ardents qui pointent

crier nier et tout tenir à distance.

2 mars 2010 à 12 h 31  

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

Liens vers ce message:

Créer un lien

<< Accueil